Longévité de la ouate de cellulose

Durée de vie propre au matériaux: 50 ans, 100 ans, voir plus…
La cellulose se comporte à peu près comme le bois, c.-à-d. qu’elle « travaille » elle aussi dans toutes les directions et par conditions atmosphériques humides. Cette souplesse confère à notre fibre végétale une indifférence au gel. A l’inverse, lorsque l’eau contenue dans l’air se dépose sur les fibres minérales et gèle, la fibre minérale casse. Ainsi alors que la couche de ouate de cellulose ne bouge pas dans le temps, l’isolation en laine minérale se tasse et se transforme en poussière.
Une isolation préservée des agressions extérieures

Si l’isolant supporte les années, il faut le protéger des facteurs externes:

– le vent: la densité des fibres de 40kg/m3 en fait un matériaux non volatile. De plus, grâce au pare-pluie que nous installons en périphérie basse de la toiture, nous la protégeons du vent

– l’homme: grâce aux passages techniques en bois que nous posons, nous permettons le déplacement des personnes au dessus de l’isolant et préservons la couche isolante des interventions futures dans les combles(électricité, vmc, couverture…)


Durée de vie ouate de cellulose

Interview d’un applicateur français de ouate de cellulose sur le sujet